Actualité Production

Sony censure ses films en VOD

Sony censure ses films en VOD

Sony lance une version épurée tous publics de ses films en VOD

Sony censure ses films en VOD

 

Sony Pictures Home Entertainment a annoncé proposer une version alternative de ses films expurgés de toute violence, nudité et grossièreté.

Voilà une décision controversée qui ne fera pas l’unanimité parmi les amoureux de cinéma : Sony s’apprête à mettre à disposition en VOD une variante clean de ses films afin de “permettre aux téléspectateurs de visionner une sélection de films Sony exempts de certains contenus adultes.”

 

 

 

Ces versions “adaptées à un public plus large” seront disponibles sur iTunes, VUDU et FandangoNOW aux Etats-Unis en complément du film original et non en contrepartie d’un supplément de coût.

Parmi les films concernés, on retrouve beaucoup de comédies d’Adam Sandler (Amour et Amnésie, Big Daddy, Pixels, Copains pour toujours et sa suite) et de Will Ferrell (Frangins malgré eux, Ricky Bobby : roi du circuit), les Spider-Man de Sam Raimi et de Marc Webb, Capitaine Phillips, Tigre et Dragon, Easy Girl avec Emma Stone, Elysium, Ghostbusters et sa suite, Chair de Poule, Hancock, Inferno de Ron Howard, Le Stratège et White House Down.

Au fil des ans, plusieurs services ont cherché à purger les films hollywoodiens de leur violence ou de leurs scènes de sexe. Évidemment, cela soulève la question du droit d’auteur, de la censure et de la violation non autorisée du travail d’un artiste. C’est la première fois qu’un studio s’engage officiellement dans cette voie.

L’acteur Seth Rogen n’a pas manqué de réagir à cette décision :

Seth Rogen

@Sethrogen

Holy shit please don’t do this to our movies. Thanks. https://twitter.com/yahoomovies/status/872128511603089409 …

“Bordel de merde s’il vous plaît ne faites pas ça à nos films. Merci”.

L’acteur, qui était un proche d’Amy Pascal, l’ancienne présidente de Sony, a signé plusieurs films pour le studio. En 2015, L’Interview qui tue avait causé la cyberattaque de Sony et était l’objet de plusieurs menaces de la part de Kim Jong-un, leader de la Corée du Nord moqué dans le long-métrage.

 

 

Article : Sony censure ses films en VOD by Daylightpeople.com

 

daylightpeople.com

Related posts